Est-il rentable d’acheter en viager ?

Le viager

Le viager c’est la vente d’un bien immobilier en contre partie du versement d’une rente viagère périodique, qui peut se faire mensuellement, trimestriellement ou annuellement. Il peut être accompagné d’un bouquet qui est une somme d’argent versée au moment de la signature de l’acte de vente.

Les avantages de la rente viagère

l'achat en viager

Dans le meme genre : Peut-on vendre en viager sans l'accord des héritiers ? Tout savoir sur cette pratique immobilière

Avec l’achat en viager, l’acheteur peut acquérir un bien pour un montant d’environ 30% moins cher que dans un achat classique. Dans le cas d’une demande de prêt refusée ou si le financement bancaire pour l’achat d’un bien ne vous tente pas, le meilleur moyen d’en acquérir un est de l’acheter en viager. Le montant de la rente viagère peut dépendre de plusieurs facteurs comme la valeur foncière du bien, l’âge du vendeur et son espérance de vie, le versement d’un bouquet le cas échéant. Toutefois, en tant qu’acheteur, il est impératif de bien lire les clauses du contrat avant de passer à la signature.

Vous l’aurez compris, acheter un bien en viager permet d’acquérir un bien sans avoir à emprunter d’argent. C’est donc un excellent moyen pour constituer une épargne immobilière. Dans l’achat en viager, l’acheteur peut devenir propriétaire d’un bien à un montant inférieur à sa valeur réelle dans le cas du décès prématuré du vendeur. L’autre avantage de l’achat en viager pour l’acheteur est l’absence de frais d’entretien.

Cela peut vous intéresser : Tout savoir sur le viager libre

Les risques à éviter dans l’achat en viager

Contrat de la rente viagère

Pour qu’un achat en viager soit rentable, il est conseillé d’avoir environ 20 ans d’écart entre les deux parties. Comme la clause de rachat qui donne droit à l’acquéreur d’arrêter les paiements de la rente en cas de difficultés financières. Il y a aussi la clause de départ du vendeur, notamment dans le cas d’un viager occupé, qui provoquera la revalorisation de la vente et qui peut léser l’acheteur. Faites également attention à la clause résolutoire, qui prévoit qu’en cas d’impayés de la part de l’acquéreur, le viager sera annulé.

Comment choisir entre viager libre et occupé ? Quel est le plus avantageux pour vous en tant qu’acquéreur ? Savez-vous que le bien vendu en viager peut continuer à être occupé par le vendeur dans le cas d’un viager occupé ? C’est d’ailleurs le cas le plus courant, que le vendeur occupe le bien jusqu’à sa mort.

Dans le cas d’un viager libre, le vendeur quitte le bien vendu en viager. Par exemple si le vendeur veut financer sa maison de retraite. Auquel cas, le vendeur a le droit de prendre possession des lieux dès la signature de la vente. Cependant, il ne peut en devenir pleinement propriétaire qu’à la mort du vendeur.
L’achat en viager est très avantageux pour les acheteurs car l’offre de biens est supérieure à la demande.

La meilleure solution d’achat quand on manque de fonds d’investissement. Car quand le prix de l’immobilier augmente, le montant de la rente viagère reste le même, ce qui joue fortement à votre avantage en tant qu’acheteur. Mais, pour ne pas vous faire arnaquer, il est toujours conseillé de se faire accompagner par un notaire.